ERP Comptable

 

Peut-on concrètement parler d’ERP Comptable quand on sait que l’ERP est une solution de gestion intégrée permettant de piloter l’ensemble de processus d’une entreprise, et non pas seulement sa comptabilité ?

 

Nous observons depuis une quinzaine d’années un véritable engouement pour l’ « ERP » que les marketeurs s’accrochent de plus en plus à cette expression pour promouvoir leurs solutions logicielles, en témoigne d’ailleurs l’apparition progressive du terme ERP Comptable.

Au milieu des années 2000, l’ERP était tellement à la mode que l’éditeur Sage jusqu’alors farouche défenseur du « Best of Breed », a inventé l’expression FRP (Finance Ressource Planning) pour promouvoir sa solution Sage FRP 1000 qui regroupaient ses logiciels de gestion comptable et financière.

Une question subsiste : peut-on concrètement parler d’ERP Comptable quand on sait que l’ERP est une solution de gestion intégrée permettant de piloter l’ensemble de processus d’une entreprise, et non pas seulement sa comptabilité ?

Tentons d’y voir plus clair en définissant réellement le terme ERP Comptable et en étudiant ses fonctionnalités et bénéfices.
.

Qu’est-ce qu’un ERP Comptable ?

.
Les logiciels de gestion comptable sont des outils permettant de soutenir les activités quotidiennes du département de comptabilité de l’entreprise. Ils facilitent la gestion comptable en automatisant certaines tâches et en centralisant les données.

Voilà pour les logiciels comptables, qu’en est-il de l’ERP Comptable ?

Vous souhaitez découvrir Archipelia, notre ERP SaaS de Gestion Comptable ?

Fonctionnalités d’un ERP Comptable
.
.

Les logiciels ERP comptable possèdent plusieurs fonctionnalités, dont :

Comptabilité générale 

Elle offre une image complète du patrimoine, de la situation financière et des résultats de l’entreprise (plan comptable, bilans, comptes de résultats, journaux achats, ventes, banques, auxiliaires). Elle facilite le paramétrage des modèles d’écriture et permet la saisie guidée dite au kilomètre tout en assurant le respect et le contrôle des normes comptables.

 

Comptabilité analytique

Elle offre la possibilité d’avoir une vision de ses données calquée sur son activité et non plus sur des normes légales. Idéalement la comptabilité analytique est distincte de la comptabilité générale et permet de bénéficier d’éditions de type balance, grand livre et compte de résultat d’un point de vue analytique, Couplée avec un outil de comptabilité budgétaire, elle permet de suivre les écarts entre le prévisionnel et le réalisé à travers des éditions analytiques.

 

Comptabilité auxiliaire

Elle permet de suivre les mouvements comptables des comptes tiers, c’est-à-dire les clients et les fournisseurs.

  • Suivi des comptes clients : gestion des règlements, des remises, des encours clients, des relances, du recouvrement et lettrage des comptes clients.
    .
  • Suivi des comptes fournisseurs : gestion des encours fournisseurs, traitement de la TVA, comptabilisation des effets à recevoir, édition et envoi des billets à ordre de virement par mail ou par fax et lettrage des comptes fournisseurs.

Gestion des paiements

Comptabilisation des décaissements (prélèvement, chèques, virements, effets à payer, billet à ordre), comptabilisation des encaissements (chèques, espèces et virements reçus) et gestion des bordereaux de remise de chèque, prise en charge des virements SEPA et ETEBAC et gestion multi-devises.

 

Déclarations de TVA

Adaptation aux règles européennes et au régime de TVA de l’entreprise, TVA sur débit et encaissement et contrôle des écritures de TVA.

 

Fichier des écritures comptables (FEC)

Depuis 2014, les entreprises ont pour obligation de remettre le FEC auprès des administrations fiscales. Ce document informatique contient la totalité des enregistrements comptables d’une entreprise (ensemble des journaux existants dans la comptabilité, y compris écritures d’inventaires et d’à-nouveaux).

 

Rapprochement bancaire

Elle permet de rapprocher les écritures bancaires avec le compte banque.

 

Comptabilité générale

Elle offre une image complète du patrimoine, de la situation financière et des résultats de l’entreprise (plan comptable, bilans, comptes de résultats, journaux achats, ventes, banques, auxiliaires). Elle facilite le paramétrage des modèles d’écriture et permet la saisie guidée dite au kilomètre tout en assurant le respect et le contrôle des normes comptables.

Comptabilité analytique

Elle offre la possibilité d’avoir une vision de ses données calquée sur son activité et non plus sur des normes légales. Idéalement la comptabilité analytique est distincte de la comptabilité générale et permet de bénéficier d’éditions de type balance, grand livre et compte de résultat d’un point de vue analytique, Couplée avec un outil de comptabilité budgétaire, elle permet de suivre les écarts entre le prévisionnel et le réalisé à travers des éditions analytique.

Comptabilité auxiliaire

Elle permet de suivre les mouvements comptables des comptes tiers, c’est-à-dire les clients et les fournisseurs.

  • Suivi des comptes clients : gestion des règlements, des remises, des encours clients, des relances, du recouvrement et lettrage des comptes clients.
    .
  • Suivi des comptes fournisseurs : gestion des encours fournisseurs, traitement de la TVA, comptabilisation des effets à recevoir, édition et envoi des billets à ordre de virement par mail ou par fax et lettrage des comptes fournisseurs.

Gestion des paiements

Comptabilisation des décaissements (prélèvement, chèques, virements, effets à payer, billet à ordre), comptabilisation des encaissements (chèques, espèces et virements reçus) et gestion des bordereaux de remise de chèque, prise en charge des virements SEPA et ETEBAC et gestion multi-devises

Déclarations de TVA

Adaptation aux règles européennes et au régime de TVA de l’entreprise, TVA sur débit et encaissement et contrôle des écritures de TVA.

Fichier des écritures comptables (FEC) 

Depuis 2014, les entreprises ont pour obligation de remettre le FEC auprès des administrations fiscales. Ce document informatique contient la totalité des enregistrements comptables d’une entreprise (ensemble des journaux existants dans la comptabilité, y compris écritures d’inventaires et d’à-nouveaux).

Rapprochement bancaire

Elle permet de rapprocher les écritures bancaires avec le compte banque.

Rien ne diffère me direz-vous des fonctionnalités d’un logiciel comptable…à ceci près qu’elles sont intégrées dans un ERP composé d’autres modules avec lesquelles le module comptable interagit en temps réel comme la gestion commerciale, la gestion de production, le CRM…

Voilà pourquoi les marketeurs parlent d’ERP Comptable…

Découvrez les autres fonctionnalités de notre ERP SaaS !

Les bénéfices d’un logiciel ERP Comptable
.
.

Un ERP comptable est avant tout un référentiel financier qui assiste les directions financières dans le pilotage de la performance économique et dans leur prise de décision. Il permet de regrouper l’ensemble des activités comptables et financières de l’entreprise ce qui génère :
.

  • Gain de temps grâce à l’automatisation des tâches via la saisie des écritures comptables automatisées qui permet aux ressources de se consacrer aux activités à plus forte valeur ajoutée.
    .
  • Réduction des risques d’erreurs liés aux ressaisies : mises à jour des données comptables en temps réel, référentiel financier unique, partage de l’information dans l’ensemble de l’ERP.
    .
  • Traçabilité et fiabilité des données.

Un ERP intégré ou un logiciel de gestion comptable spécifique ?
.
.

La différence majeure entre un ERP Comptable et un logiciel de comptabilité réside dans l’intégration avec les autres solutions.

Un logiciel comptable ne couvre qu’un périmètre restreint de fonctionnalités alors que l’ERP couvre l’entièreté des services de l’entreprise, des achats à la production, et comporte un module de comptabilité comme « réceptacle » central des données de l’entreprise.

En ce sens, les ERP sont des solutions globales qui offrent des outils pour chaque métier. Ils fournissent une analyse complète de la situation de l’entreprise (données et indicateurs en temps réel, outil analytique et prédictif etc…) en centralisant et intégrant l’ensemble des paramètres et données de l’entreprise. Les ERP offrent ainsi aux dirigeants une vision globale et unifiée de leur organisation.

Les avantages d’un ERP Comptable en mode SaaS
.
.

Voici les trois principaux avantages d’un ERP Comptable en mode SaaS :

Mobilité accrue : accessibilité quel que soit l’endroit et l’heure et possibilité de se connecter sur mobile.

Sécurité des données plus élevée en SaaS qu’en hébergement au sein de l’entreprise car l’éditeur héberge les données sur des plateformes hautement sécurisées.

Maîtrise des coûts : le paiement est établi sous forme d’abonnement et calculé à l’usage : en fonction du nombre d’utilisateurs et des modules. Il intègre les montées de version de l’ERP gérées par l’éditeur mais également de l’architecture informatique (serveur, base de données…).

Evolutivité : développé en langage web, l’ERP Comptable permet de s’interconnecter avec des solutions SaaS verticalisées sur des fonctions réduites comme la gestion des notes de frais, la dématérialisation des factures…

Mobilité accrue : accessibilité quel que soit l’endroit et l’heure et possibilité de se connecter sur mobile

Sécurité des données plus élevée en SaaS qu’en hébergement au sein de l’entreprise car l’éditeur héberge les données sur des plateformes hautement sécurisées

Maîtrise des coûts : le paiement est établi sous forme d’abonnement et calculé à l’usage : en fonction du nombre d’utilisateurs et des modules. Il intègre les montées de version de l’ERP gérées par l’éditeur mais également de l’architecture informatique (serveur, base de données…).

Evolutivité : développé en langage web, l’ERP Comptable permet de s’interconnecter avec des solutions SaaS verticalisées sur des fonctions réduites comme la gestion des notes de frais, la dématérialisation des factures…

ERP SaaS VS ERP Cloud : quelle différence ?

Les directeurs financiers font face à deux principaux enjeux : fournir des données fiables pour soutenir les décisions et la stratégie de l’entreprise et assurer le respect des obligations légales et fiscales.

L’intégration du module de Comptabilité au sein d’un ERP permet de répondre à ses problématiques car il permet de gérer dans une seule base de données l’ensemble des opérations de l’entreprise. La Comptabilité est alimentée par les autres modules de l’ERP ce qui permet de réduire les saisies et donc les erreurs sans oublier que les données sont accessibles en temps réel.

Toutefois en tant qu’éditeur d’Archipelia, nous jugeons que l‘expression « ERP Comptable » est un excès de langage des marketeurs qui surfent sur les termes à la mode…

Nous retrouvons ce même engouement des marketeurs pour le terme ERP SaaS. Ainsi, cette expression est utilisée abondamment par les éditeurs IT historiques au même titre que l’ERP Cloud laissant penser aux lecteurs, souvent peu avertis, qu’il s’agit de la même chose. La tâche de différencier ERP Cloud et ERP SaaS est devenue difficile tant le maintien de cette ambiguïté est tenace dans les blogs ou articles de presse spécialisée IT.
Pourtant des différences majeures existent et ont des conséquences importantes qui impactent les entreprises. Nous y avons consacré un livre blanc que nous vous proposons de découvrir…

Découvrez également nos explications sur :