ERP SaaS

Depuis son apparition au début des années 2000, le Cloud Computing ou nuage virtuel a modifié les architectures informatiques de nombreuses organisations à travers le monde et constitue une première réponse aux nouveaux usages (mobilité, instantanéité, collaboratif…).

De nouveaux éditeurs se sont appuyés sur les technologies web pour développer des solutions SaaS disponibles dans le Cloud. Même les éditeurs historiques, après des années d’hésitation, les semblent également s’engager dans cette voie.

 

Cloud Computing ? SaaS ? Que désignent ces termes ? En quoi se distinguent-ils ?

Qu’est-ce que le Cloud Computing ? Qu’est-ce que le SaaS ?

.
Le Cloud Computing ou “informatique dans le nuage” désigne le fait de stocker ses applications et ses données sur des serveurs distants et d’y accéder par l’intermédiaire d’Internet. Ainsi, les utilisateurs d’applications portées par le Cloud peuvent facilement accéder à leurs données à tout moment, en tous lieux et depuis tout terminal.

Il existe trois catégories de services en Cloud Computing : l’IaaS, le PaaS et le SaaS.

Le SaaS (Software as a Service) est le service le plus abouti : en plus de gérer l’infrastructure informatique (IaaS), le fournisseur développe, met à disposition et maintient les applications pour l’entreprise cliente.

Le client souscrit donc à un service global : infrastructure, plateforme d’exécution, mises à jour et montées de version des applications sont réalisées par le fournisseur.

Qu’est-ce qu’un ERP SaaS ?

.
De l’anglais “Enterprise Ressource Planning”, l’ERP désigne une solution de gestion permettant aux entreprises de couvrir l’ensemble de leurs besoins fonctionnels et de pilotage au sein d’une même application.

Les données sont gérées de manière centralisée dans une base de données unique : les informations sont stockées en temps réel et sans rupture de flux ce qui permet d’obtenir une vision 360° de l’ensemble des activités.

Par extension l’ERP SaaS est le fait pour un éditeur ERP de proposer à ses clients à travers un abonnement l’accès à l’infrastructure informatique qui permet l’exécution de son ERP dont il assure le maintien et les montées de version en temps réel.

 

Les fonctionnalités d’un ERP SaaS

.
Les fonctionnalités standards des ERP varient en fonction des éditeurs. Toutefois, elles couvrent généralement les besoins de :

Gestion commerciale

Gestion de production

CRM & Marketing

Comptabilité

.
ERP SaaS pour PME : quels bénéfices ?

.
Les premiers avantages à s’équiper d’un ERP SaaS tiennent de manière intrinsèque aux bénéfices de l’ERP qu’il soit SaaS ou non.
En effet, l’ERP fournit à l’entreprise une vision globale de ses principaux flux. De plus, l’activité quotidienne de ses salariés est facilitée car les échanges d’informations entre les différents services se font de manière automatique et en temps réel.

D’autres bénéfices induits cette fois-ci par le SaaS peuvent également être mis en lumière :
.

  • La mobilité : toutes les données sont accessibles partout et instantanément.
    .
  • La sécurité : le niveau de sécurité et de services proposés par les fournisseurs SaaS est de très loin supérieur à ce que les entreprises investissent sur leur architecture lorsqu’elle est gérée en interne.
    .
  • Le recentrage des ressources sur les tâches à réelle valeur ajoutée : l’externalisation de l’architecture technique permet aux entreprises de se concentrer sur leur métier et leur croissance (ouvertures de nouveaux sites facilitées, fiabilité technique en période de rush…).
    .
  • La maîtrise des coûts: la souscription aux services SaaS s’effectue via un abonnement à l’usage. Le SaaS procure également un avantage fiscal : les coûts d’investissements (CAPEX) sont remplacés par des charges d’exploitation (OPEX). Enfin, les mises à jour et montées de versions sont assurées par l’éditeur et comprises dans l’abonnement de l’entreprise ce qui la préserve de prestation de « montée de version » pouvant représenter plusieurs dizaines de milliers d’euros tous les 3 à 5 ans.
    .
  • La mutualisation des développements : le client profite constamment des innovations apportées par l’éditeur SaaS dans le cadre de sa roadmap mais également par l’enrichissement fonctionnel financé par l’ensemble des clients utilisateurs de la solution.
    .
  • La mise à jour multi-tenant : contrairement au modèle traditionnel Client/Serveur ou aux applications Cloud, l’ERP SaaS n’intègre pas de spécifique et la version à laquelle les clients ont accès est la même pour tous. Le système évolue au gré des innovations et rend agile les entreprises.
    .
  • L’inter-connectivité du système d’informations : la technologie web native permet à l’ERP SaaS d’interagir facilement avec d’autres solutions SaaS métiers spécialisées (WMS, GED, CRM, SIRH, messagerie…) et de compléter le périmètre fonctionnel de l’outil sans développements spécifiques.
    .

L’ERP SaaS assure donc l’agilité et l’évolutivité du système d’information des entreprises, faisant de ce dernier un vecteur de croissance et une source de valeur pour les sociétés innovantes.

Pour aller plus loin…
.

On peut relever dans la presse spécialisée, dans les blogs ou dans les articles sur les réseaux sociaux que les termes ERP SaaS et ERP Cloud sont utilisés indifféremment, laissant croire aux lecteurs qu’il s’agit de la même chose.

Alors qu’il n’en est rien.

La tâche pour les différencier est d’autant plus difficile que l’ambiguïté est maintenue par les éditeurs historiques eux-mêmes qui communiquent aujourd’hui sur des « applications SaaS » plutôt que Cloud, ce qui serait plus juste.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ce n’est pas juste un débat d’experts tant les conséquences pour les entreprises sont importantes.

 

ERP SaaS VS ERP Cloud : découvrez vite notre livre blanc sur les ERP SaaS pour choisir à bon escient votre futur ERP !

.