+33.3.59.57.70.70 commerce@archipelia.com
Quel ERP choisir pour les PME ? [Fonctionnalités & Bénéfices]

Quel ERP choisir pour les PME ? [Fonctionnalités & Bénéfices]

Gestion d’entreprise : les besoins des PME

La fluidité des process au sein de l’entreprise est une priorité pour les dirigeants de PME, quelle que soit la taille de leur structure. Toutefois, bon nombre d’entres eux se trouvent parfois pénalisés par un manque de moyens financiers et humains pour gérer et maintenir en interne leur système d’information.

Cette situation s’avère d’autant plus complexe lorsque ce SI est composé de plusieurs logiciels spécifiques et dédiés à chacun des services. La solution idéale pour ces PME est donc de se tourner vers un unique logiciel de gestion, capable de piloter l’ensemble de leur activité tout en restant suffisamment agile pour s’adapter aux contraintes et aux évolutions de leur métier.

En ce sens, la capacité du logiciel ERP à fournir une couverture fonctionnelle globale et unifiée fait de cet outil la solution informatique à privilégier. De plus, il est essentiel pour les PME d’être équipées d’un logiciel ERP offrant une prise en main rapide, cela permet notamment de faciliter l’appropriation et l’utilisation de l’outil au quotidien.

Quoi qu’il en soit, avant de choisir un logiciel de gestion, il est très fortement conseillé de rédiger un cahier des charges détaillé qui reprend les besoins des collaborateurs clés. Dresser un panorama des besoins à couvrir permettra de porter le choix final sur le logiciel ERP le plus adapté.

Logiciel ERP pour PME : une réponse adaptée aux besoins des petites et moyennes entreprises

Ce logiciel de gestion pour PME permet d’améliorer ses performances, au travers de l’optimisation des flux de gestion et de la centralisation des données. Les fonctionnalités de cette solution sont larges et variées, ce qui fait du logiciel gestion pour PME un outil parfaitement intégré.

Voici un aperçu des fonctionnalités proposé par le logiciel ERP :

  • Gestion commerciale / logistique pour suivre les achats, les ventes et les stocks .
  • Gestion de la production (ou GPAO) .
  • Module CRM pour assurer la relation client .
  • Gestion de la comptabilité

Cet outil garantit une vision 360° sur l’activité des PME grâce à sa base de données unique et commune à tous les services de l’entreprise.

Archipelia, notre solution ERP adaptée aux besoins des PME de 5 à 500 salariés !

Logiciel de gestion ERP : quel intérêt pour votre PME ?

Comme nous l’avons précédemment évoqué, les PME ont des besoins particuliers en ce qui concerne la gestion de leur activité. L’informatisation du pilotage de leur activité est un gage de performance et de productivité pour ces structures qui doivent se concentrer un maximum sur leur métier et leurs clients.

Outil complet et évolutif, le logiciel ERP s’avère être un outil idéal pour les PME, voici un aperçu de ces principaux bénéfices : .

  • Gain de temps : au sein du logiciel ERP, la gestion et le partage des informations s’opère de manière automatique. De cette manière, le temps gagné au quotidien peut être consacré à des tâches à plus forte valeur ajoutée. .
  • Sécurité et unicité des données : grâce à sa base de données unique et partagée entre tous les services, le logiciel ERP pour PME offre une vision unifiée sans que les ressources n’aient à réaliser de ressaisies manuelles. Par conséquent, cela impacte positivement la qualité et la sécurité au sein du logiciel ERP. .
  • Réactivité et pertinence dans les prises de décision : le logiciel ERP intègre des fonctionnalités analytiques qui permettent aux dirigeants de suivre divers indicateurs clés liés à leur business (chiffres d’affaires mensuels, panier moyen, délai moyen de préparation des commandes…). .
  • Amélioration de la satisfaction client : intégré au sein du logiciel ERP, le module CRM permet de gérer et d’animer la base clients ce qui permet à l’entreprise de créer un lien avec ses clients (campagnes marketing, opérations commerciales, programme de fidélité…).

Les PME se doivent de changer la manière dont elles gèrent leur process pour offrir à leurs clients et à leurs collaborateurs de nouveaux outils. Amélioration de la productivité ou encore simplification et unification du commerce sont autant d’enjeux auxquels les logiciels de gestion pour PME peuvent apporter une solution.

Cette évolution du SI s’inscrit notamment dans un contexte de mutation digitale poussée par l’essor des nouvelles technologies qui permettront sans conteste aux PME de répondre aux attentes des consommateurs tout en atteignant leurs objectifs internes et commerciaux.

Logiciel ERP SaaS : un outil agile et évolutif adapté aux besoins des PME !

Quels sont les avantages du SaaS pour la gestion d’une PME ?

Poussé par l’évolution et le développement du web, le SaaS permet aux entreprises de profiter d’un logiciel ERP accessible via un navigateur web. Pour accéder à ce service, l’entreprise paye un abonnement mensuel ou annuel, dont le tarif est établi en fonction du nombre d’utilisateurs.

Voici un aperçu des avantages liés à l’utilisation d’un logiciel ERP SaaS : .

  • Mobilité en toute circonstance : la plateforme et les données sont accessibles via internet, ce qui garantit la disponibilité du service à n’importe quel moment. .
  • Sécurité : les données sont hébergées sur des serveurs sécurisés gérés par des experts IT. .
  • Maîtrise des coûts : le montant de l’abonnement étant basé sur le nombre de users, les coûts liés à l’utilisation du logiciel SaaS sont ainsi proportionnels à l’usage nécessaire. .
  • Souplesse et évolutivité : comprises dans l’abonnement au logiciel ERP SaaS, les mises à jour sont poussées automatiquement. De plus, le SaaS étant basé sur une architecture technique 100% web, il permet aux logiciels ERP de s’interconnecter facilement avec d’autres applications web spécifiques comme le WMS, les services de géolocalisation ou encore de suivi de livraison.

Découvrez également nos explications sur :

ERP Omnicanal | Définition & Fonctionnalités

ERP Omnicanal | Définition & Fonctionnalités

Omnicanalité : contexte, problématiques et enjeux à l’ère du numérique

La mise en place d’une stratégie omnicanal n’est autre qu’une conséquence logique de l’évolution du comportement du consommateur. En effet, l’adoption croissante et massive des outils numériques a profondément changé les comportements et attentes des clients et consommateurs qui sont devenus très connectés et indépendants, que ce soit avant, pendant ou après leurs achats.

En quête d’une expérience riche et personnalisée, ils souhaitent passer de manière transparente d’un canal à l’autre au gré de leur envie et besoins.

Véritable bouleversement pour la gestion des canaux de vente et de contact, cette omnicanalité impacte également la relation client qui doit se réinventer. Ainsi, pour répondre aux attentes du consommateur omnicanal, l’entreprise doit désormais se centrer sur son client et non plus sur son produit (démarche customer centric).

Face à cette digitalisation (à la fois du client et du marché), il est impératif pour l’entreprise de saisir les opportunités offertes par le numérique, sous peine de se retrouver freiné par la concurrence.

Découvrez les atouts d’Archipelia pour la gestion de votre activité omnicanal?

Gestion du commerce omnicanal: quelle solution choisir?

Pour relever le défi de l’omnicanal, les commerçants ne doivent plus appréhender leurs dispositifs web et hors web de façon indépendante mais en totale complémentarité : référencement des points de vente sur Google / site e-commerce/ applications pour smartphone et tablette, notifications push envoyées par la géolocalisation du mobile en magasin, bornes connectées dans les points de vente…

De ces multiples points d’interactions vont être générées des données sur lesquelles l’entreprise devra capitaliser pour fournir une expérience client toujours plus aboutie.

En effet, la connaissance client constitue le pilier de toute stratégie omnicanal, il est donc essentiel de centraliser l’ensemble des données client, quelle que soit leur origine, dans un référentiel unique et accessible par l’ensemble des collaborateurs.

En ce sens, l’intégration d’un logiciel gestion omnicanal (ou logiciel ERP omnicanal) permet de piloter de manière unifiée et cohérente de l’ensemble des canaux de vente et d’assurer une parfaite connaissance client en collectant, historisant et traitant les informations issues de tous les canaux.

Garant d’une vision 360° (tant pour l’activité globale que pour le client), cette solution est plus que jamais l’un des outils incontournables pour réussir sa transformation omnicanal.

Qu’est-ce qu’un ERP omnicanal?

L’ERP omnicanal est une solution informatique assurant la gestion, la collecte, le traitement et la diffusion des données issues et à destination de tous les canaux de vente et d’interaction d’une entreprise.

En centralisant les données au sein d’une plateforme unique, l’ERP omnicanal garantie une vision globale sur toutes les interactions entre l’entreprise et son client (commandes, communications, campagnes marketing…) quel que soit le canal utilisé (en ligne comme en magasin).

Vous souhaitez en savoir plus sur Archipelia, notre logiciel de gestion omnicanal?

Quelles sont les fonctionnalités d’un ERP omnicanal ?

Seul garant d’une vision unifiée dans un contexte multi canal, l’ERP omnicanal offre un large panel de fonctionnalités :
.

  • Gestion des ventes web et hors web

Le logiciel omnicanal assure la centralisation en temps réel des commandes en provenance de tous les canaux de vente : magasins, site e-commerce, marketplaces… Il propose également la possibilité de combiner ces canaux pour permettre au client de personnaliser son parcours selon ses besoins : achat en ligne avec récupération en magasin (click & collect), réservation d’un article sur le web à tester puis acheter en magasin (e-réservation), achat en magasin et livraison à domicile (store to web).
.

  • Stocks & logistique

Dans un contexte omnicanal, la fiabilité de la logistique et l’optimisation des stocks sont des enjeux cruciaux puisqu’ils doivent permettre à l’entreprise d’éviter les ruptures qui engendrent à la fois un manque à gagner mais surtout une mauvaise expérience client. En ce sens, l’ERP omnicanal la mise à jour des stocks en temps réels quel que soit le canal. Pour garantir une expérience de qualité jusqu’à la livraison du produit, l’ERP omnicanal propose également des fonctions clés en matière de logistique : suivi de commande mail ou SMS, multi-mode de livraison, click & collect…
.

  • Relation client omnicanal

Grâce à une segmentation fine et à la possibilité de communiquer sur un ou plusieurs canaux, l’ERP omnicanal assure l’envoi de campagnes marketing personnalisées et basées sur l’historique du client. Selon les objectifs fixés, l’entreprise est à même de mener des campagnes d’acquisition, de promotions ou encore de fidélisation (codes promos web et/ou en magasin, programme de fidélité valable sur site et en magasin). En s’appuyant sur les données d’une fiche client riche, l’entreprise peut envoyer des communications spécifiques basées sur les préférences de son client (objet du message, canal marketing…).
.

  • Gestion des catalogues d’articles par canal de vente

L’ERP omnicanal permet de classer les articles par famille, catégorie ou catalogue en vue d’assurer une diffusion personnalisée des produits par canal de vente.
.

  • Reporting & statistiques

Enfin, l’ERP omnicanal offre des tableaux de bord et statistiques en temps réel pour permettre à l’entreprise de suivre ses marges, de connaître le CA par canal de vente, de s’assurer d’un niveau de stocks suffisant, de suivre les performances de la dernière campagne de promotions web…

.
Grâce à l’implémentation d’un ERP omnicanal, les entreprises synchronisent tous leurs process et flux afin d’optimiser leur réactivité et d’assurer un parcours d’achat de qualité.
.

Commerce connecté : quels sont les avantages d’un ERP omnicanal?

En faisant converger les canaux web et hors web, l’entreprise profitent d’une multitude de bénéfices. Voici un aperçu des avantages du commerce omnicanal :
.

  • Gagner en productivité et profiter d’une vision 360°

L’ERP omnicanal centralise les informations dans un référentiel unique et partagé par tous les collaborateurs. Aucune ressaisie n’est nécessaire, cela permet entre autre de bénéficier d’une connaissance client toujours plus aboutie grâce à la collecte de données sur une fiche client unique, pour l’ensemble de canaux (web et hors web).
.

  • Optimiser la réactivité grâce à l’automatisation de vos flux en temps réel

L’ERP omnicanal assure la synchronisation en temps réel des données articles, stocks, clients et tarifs. Les commandes web et magasin sont directement intégrées dans l’outil pour fluidifier la chaîne logistique et à terme réduire les délais de livraison.
.

  • Fournir une expérience riche et sans couture à ses clients

En unifiant le parcours d’achat grâce à la prise en considération de l’historique, des préférences et des besoins du client avec la marque (sur tous ses canaux), l’ERP omnicanal offre une source de création de valeur incomparable en matière d’expérience, de satisfaction client et in fine de fidélisation.
.

  • Assurer la complémentarité des canaux pour maximiser les ventes

Grâce à la fusion du magasin physique avec les dispositifs e-commerce des entreprises, ce logiciel garantit également une parfaite combinaison entre les différents canaux pour booster le business sur tous les fronts : hausse des ventes en ligne et génération de trafic en magasin.
.

  • Repenser le rôle du vendeur en magasin

En digitalisant les points de vente, l’entreprise améliore la qualité de service en magasin, et par conséquent l’expérience de son client. En donnant aux vendeurs toute la visibilité nécessaire, ils augmentent le volume et la valeur du panier moyen (ventes additionnelles et croisées) et limitent le phénomène d’abandon de panier (achat des produits du panier web en magasin).
.

Découvrez également nos explications sur :

Logiciel Gestion SaaS | Fonctionnalités & Atouts

Logiciel Gestion SaaS | Fonctionnalités & Atouts

Qu’est-ce qu’un logiciel gestion SaaS ?

Issus de l’émergence d’Internet, le logiciel gestion SaaS (Software as a Service) est un logiciel de gestion accessible en ligne et disponible via un abonnement mensuel facturé par utilisateur.

Le terme de logiciel à la demande est souvent employé pour parler du logiciel gestion SaaS, car son utilisation équivaut au fait de louer un logiciel plutôt que de l’acheter (logiciel on premise).

Le SaaS est l’une des quatre catégories principales du Cloud Computing, au même titre que l’Infrastructure en tant que service (IaaS), la Plateforme en tant que Service (PaaS), et le Desktop en tant que Service (DaaS). Il offre le niveau de service le plus abouti.

Découvrez les atouts d’Archipelia, notre logiciel gestion SaaS adapté aux besoins des PME!

Quelles sont les fonctionnalités du logiciel gestion SaaS ?

Le logiciel gestion SaaS est un véritable outil tout en un, ses fonctions couvrent généralement la comptabilité, la facturation, le suivi des ventes, la production et la relation client.

Voici un panorama des besoins auxquels peut répondre un logiciel gestion SaaS :

  • Administration des ventes : suivi des commandes clients, gestion des tarifs, gestion du fichier client, gestion des canaux de vente.
  • Gestion des articles et des caractéristiques techniques : composition, variantes, classification par catalogue, collection, gamme…
  • Pilotage des actions marketing : promotions, segmentation de la base de contacts pour envoyer des communications ciblées.
  • Logistique et suivi des stocks : gestion des minimums de stocks, alertes en cas de besoins en réapprovisionnement, suivi des mouvements de marchandises et expéditions des commandes à livrer
  • Gestion des planning et de la chaîne de production : lancement en fabrication pour alimenter les stocks ou suite à une commande d’un client.
  • Comptabilité : facturation, gestion des comptes généraux et auxiliaires, lettrage, ouverture et clôtures d’exercice.
  • Statistiques de reporting : suivi des marges, performance de la force de vente, prévisions de ventes, taux de productivité…

Quels sont les bénéfices d’un logiciel gestion SaaS ?

Service flexible, évolutif et innovant, le logiciel de gestion SaaS offre de nombreux avantages aux entreprises, en voici un aperçu :
.

  • Il suffit d’une connexion à un navigateur web pour accéder aux données du logiciel en mode SaaS, aucune installation n’est requise.
    .
  • Solution 100% mobile, le logiciel gestion SaaS peut être utilisé partout et n’importe quand : il suffit d’un accès web  et d’un ordinateur, d’une tablette ou d’un smartphone
    .
  • Les données sont stockées en ligne (dans le Cloud) et accessibles à tout moment, ce qui permet à l’investir de ne pas avoir à gérer d’infrastructure technique.
    .
  • La mise à jour des applications SaaS est automatique, il en va de même pour les montées de versions qui sont directement poussée par l’éditeur
    .
  • La gestion en mode SaaS garantit à l’entreprise un niveau de sécurité bien supérieur à la gestion informatique administrée en interne.
    .

Grâce au mode SaaS, les entreprises réalisent des économies sur les investissements en matériel informatique.

Par ailleurs, le coût d’une solution SaaS constitue une charge immédiatement déductible du résultat de l’entreprise, alors qu’un investissement sur l’achat d’une licence est quant à lui déduit du résultat par le biais d’amortissements étalés sur plusieurs années.

Grâce au SaaS, les entreprises sont à même de se recentrer sur leur coeur métier et leurs clients en concentrant notamment le travail de leurs ressources sur les tâches à forte valeur ajoutée.

Logiciel ERP SaaS : un outil complet et évolutif pour fluidifier vos process et améliorer vos rendements !

Quels sont les avantages du SaaS pour la gestion commerciale d’une entreprise ?

L’achat d’un logiciel de gestion via une licence permet une installation de l’outil sur un nombre illimité de poste. Cependant, de nombreux coûts supplémentaires sont à prévoir : équipe IT dédiée à la gestion et la maintenance de l’infrastructure, achat de serveurs pour installer le logiciel, mises à jour et nouvelles versions payantes…

Le maintien d’un logiciel gestion on premise est d’ailleurs moins sécurisé que dans le cadre d’une SaaS qui offre des niveaux de sécurité bien plus élevé.

Certaines entreprises sont encore très attachée au stockage de leurs informations au sein de leurs locaux, qui peut toutefois s’avérer risqué en cas de sinistre ou de dégât naturel.

Grâce au SaaS, l’entreprise sécurise davantage son SI en le confiant à un partenaire expert qui lui assure une disponibilité de l’outil en toute circonstance : sauvegarde quotidienne, redondance des données…

Par ailleurs, le coût d’entrée du logiciel gestion SaaS est moins élevé qu’en on premise. Les économies vont d’ailleurs plus loin puisque comme nous l’avons évoqué, le SaaS dispense les entreprises d’investissements en matériels et en ressources informatiques.

Enfin, le SaaS apporte plus de flexibilité et est à même d’accompagner l’entreprise dans son développement à l’heure où les changements induits par le digital la contraignent à s’adapter continuellement.

Découvrez également nos explications sur :

Logiciel Gestion de Stock et Logistique | Fonctionnalités & Atouts

Logiciel Gestion de Stock et Logistique | Fonctionnalités & Atouts

Introduction

Le logiciel de gestion de stock permet de piloter et d’optimiser l’ensemble des process logistiques, de la réception des colis fournisseurs à la livraison des commandes clients.

Suivi des volumes stockés, optimisation des flux logistiques ou encore maîtrise des mouvements de stocks : suivre informatiquement sa gestion de stock revêt de nombreux avantages.

L’informatisation de la gestion de stock ou son optimisation, si elle est déjà informatisée, devient aujourd’hui primordiale au regard des attentes des clients qui exigent des délais de livraison de plus en plus courts. Sans compter que clients BtoC et même BtoB mixent de plus en plus les canaux à toutes les étapes de leur parcours d’achat (choix, commande et livraison). Au delà du logiciel de gestion de stock, les entreprises trouveront également des bénéfices à s’équiper d’outils digitaux de productivité (terminal code barre, picking assisté, puces RFID…) qui fluidifient les process. Une seule contrainte, que l’ensemble du système d’information soit omnicanal.

Quels sont les enjeux de la gestion de stock à l’ère du commerce omnicanal et vers quelle solution les PME doivent-elles s’orienter ?

Découvrez les atouts d’Archipelia pour la gestion et l’optimisation des stocks et de la logistique !

Définition | Logiciel Gestion de Stock

Qu’elle soit installée sur le serveur de l’entreprise (mode on-premise) ou hébergée chez un partenaire (mode Cloud) ou accessible en ligne (mode SaaS), la solution de gestion de stock est dédiée à l’organisation et la planification en temps réel du stock de marchandises (matières premières, produits finis ou semi-finis).

Elle permet la gestion des flux logistiques (réception, préparation de commande, expédition), la visibilité sur le niveau de stock, la traçabilité des produits, le suivi des inventaires tout en proposant des analyses en vue d’optimiser les réapprovisionnements. 

En synthèse, l’objectif du logiciel de gestion de stock est d’aider l’entreprise à trouver l’équilibre afin de maximiser la qualité de service auprès de ses clients (disponibilité des articles, délai de livraison court, qualité du packaging) tout en minimisant les coûts liés à la gestion des flux logistiques.

Pourquoi utiliser un logiciel gestion de stock?

Le fait de se lancer dans la mise en œuvre d’un logiciel gestion de stock permet de répondre à de nombreux enjeux, l’une des principales attentes quant à cette implémentation est bien entendu l’accroissement des gains pour l’entreprise. Il s’agit en effet pour celle qui s’engage dans un tel projet, de pouvoir gagner du temps, de limiter les tâches manuelles et chronophages, d’être en capacité de prendre à temps des décisions éclairées grâce à une visibilité totale sur l’ensemble des données, d’éviter les ruptures de stock comme le sur-stockage, de fournir une meilleure qualité de services à ses clients et donc par ricochet d’accroître sa rentabilité.

Quels sont les principaux avantages du logiciel de gestion de stock?

1. La maîtrise des coûts

Avec une parfaite gestion de l’équilibre dans les stocks, on évite:

Le sous-stockage : sans outil approprié, l’entreprise peut être en position de sous-stock ce qui la pousse à agir en réaction en cas d’un pic de commandes non anticipé. Alors les arbitrages sur la matrice « délai/coût » lors du réapprovisionnement peuvent engendrer soit des délais de livraison non conformes aux attentes des clients soit des coûts d’approvisionnement élevés.

Le sur-stockage : il entraîne quant à lui une perte de bénéfices liée aux lourdes charges engendrées par des stocks immobilisés (coûts humain, matériel et financier) ainsi qu’une dégradation progressive de la qualité des produits stockés voire même des pertes en cas de denrées périssables.

2. Le pilotage des opérations commerciales

En collectant, traitant et analysant les informations relatives aux stocks, une solution dédiée offre de la visibilité qui permet de prendre des décisions pertinentes notamment celles qui portent sur l’organisation d’opérations commerciales. La coordination entre les services achat, commercial et logistique permettra d’anticiper l’arrivée massive de marchandises concernées par des opérations commerciales ou à l’inverse de proposer des offres promotionnelles en vue d’écouler rapidement du stock dormant ou déprécié.

3. L’accroissement de la productivité

Le logiciel de gestion de stock permet l’anticipation grâce aux alertes de seuils minimums paramétrables et offre un gain de temps appréciable grâce à l’automatisation du réapprovisionnement basé notamment sur :

  • les prévisions de ventes liées aux historiques (trimestre, n-1…)
  • La consommation prévisionnelle en tenant compte du stock de sécurité
  • Les commandes clients

Les propositions de réapprovisionnement du logiciel seront également pondérées en fonction des quantités économiques, des conditionnements d’achat de chaque article et du montant minimum de commande  des fournisseurs.

4. L’optimisation des processus

Une solution de gestion de stock permet également de bénéficier d’une gestion facilitée pour le suivi des mouvements et des flux de produits entre les entrepôts et les magasins ou plus largement entre tous les lieux de stockage. Ainsi les décisions de transfert de stock entre agence, entrepôt ou magasin permettent de satisfaire les clients rapidement sans engendrer de frais générés par des choix de réapprovisionnement précipités.

Fonctionnalités du logiciel gestion de stock

Disposer d’une gestion de stock informatisée, fluide et efficace n’est pas une mince affaire mais reste, quoiqu’il en soit, une solution presque incontournable pour les entreprises gérant eux-mêmes leur logistique.

Comme nous l’avons évoqué précédemment, la gestion des stocks a des impacts sur l’ensemble de l’activité de l’entreprise : achats, ventes, relation client et même la production chez les industriels…

Lors du choix d’un logiciel gestion de stock, il est donc nécessaire pour l’entreprise de se tourner vers une solution proposant un large panel de fonctionnalités.

Voici un aperçu des principales fonctionnalités du logiciel de gestion de stock regroupé autour de quatre principaux objectifs:

Gestion de stock

OBJECTIF  #1 : Qualifier à travers un référentiel unique pour mieux partager la donnée
.

  • Gestion de la base articles (catégories d’articles, informations techniques, de gestion et commerciales…)
    .
  • Gestion des unités (de stock, de conditionnement, de vente, d’achat…)
    .
  • Gestion des étiquettes de stock en fonction des conditionnements
    .
  • Gestion des sites de stockage (sociétés, magasins, entrepôts…), des sous-stocks (réservé, en transit…) et des zones (réception, contrôle qualité, expédition…)
    .
  • Gestion des emplacements
    .
  • Gestion du suivi des articles (numéro de lot, numéro de série, DLU…)

OBJECTIF  #2 : Quantifier pour répondre à la demande tout en limitant les risques de rupture ou de sur-stock
.

  • Gestion des mouvements de stocks (réception, préparation, colisage, expédition, retour…)
    .
  • Gestion des cumuls de stocks (physique, réservé, disponible, en commande…)
    .
  • Gestion des seuils de stocks par article (minimum, sécurité, maximum…)
    .
  • Calcul du besoin net, du réapprovisionnement ou du lancement d’ordres de fabrication paramétré en fonction des seuils d’alertes
    .
  • Gestion des inventaires (annuel, tournant, d’initiative…)
    .
  • Traçabilité amont et aval des produits (fournisseurs, dates d’entrée et de sortie, mouvements, destination du produit livré…)

OBJECTIF  #3 : Valoriser et analyser pour maximiser la rentabilité de tous les flux logistiques
.

  • Valorisation du stock selon différents standards (prix FIFO, prix LIFO, prix moyen pondéré, prix standard…)
    .
  • Analyse portant sur la consommation, la rotation des stocks ainsi que l’historique des mouvements pour mieux optimiser les process et anticiper tout problème de dépréciation de marchandises, de sur-stock ou de rupture de stock.

Gestion d’entrepôt et des flux logistiques

OBJECTIF  #4 : Optimiser les zones de stockage, la préparation et l’expédition des commandes clients
.

  • Optimisation des emplacements (représentation graphique des emplacements, prise en compte de la taille et du poids des produits à stocker…)
    .
  • Optimisation des flux (cross docking, slotting…)
    .
  • Digitalisation des flux logistiques par terminal code barre (réception, préparation, expédition, inventaire…) voire automatisation via puce RFID
    .
  • Gestion des préparations et des expéditions (planning des sorties de stocks, suivi de l’avancement des préparations, génération automatique des étiquettes transport…)

Gestion des stocks & logistique omnicanal : les clés pour fluidifier vos process!

Quels sont les impacts du commerce omnicanal sur la gestion de stock et la logistique ?

1. Les nouveaux comportements d’achat qui impactent les flux logistiques des entreprises

Le e-commerce a multiplié les points de livraison et les scénarios d’expédition. Même si la livraison à domicile ou en point relais est encore très largement plébiscitée, les consommateurs empruntent désormais d’autres parcours d’achat comme le web to store (commande en ligne et retrait en magasin) ou le store to web (visite en magasin et commande en ligne).  Ils « mixent » les canaux web et physiques et veulent totalement s’affranchir des contraintes logistiques.

Dans la mesure où 70% des e-acheteurs consultent les avis clients avant d’acheter pour s’assurer de la qualité du produit, de la livraison et du suivi après-vente, gérer ses canaux de vente de manière omnicanal n’est donc plus aujourd’hui une option pour le commerçant ou le négociant qui se doit d’offrir une expérience d’achat riche et sans couture à ses clients.

2. Les perspectives de business du commerce omnicanal

Par ailleurs, le web a également permis aux entreprises de profiter de nouvelles perspectives de business.

Certaines dont la clientèle était BtoB ont pu conquérir de nouvelles parts de marché ou fidéliser leur clientèle en ouvrant un site e-commerce. En 2020, 24% du montant total des ventes BtoB seront issus du web (soit 32% de croissance par rapport à 2017). On constate d’ailleurs que certaines entreprises ont également choisi de s’adresser à une nouvelle cible de type « particuliers ». Ceci était peut-être en réponse aux acteurs BtoC qui proposent désormais des catalogues e-commerce destinés à la clientèle des entreprises.

Sans compter que la complémentarité des canaux est aussi source de business quand on sait que 33% des clients web BtoC achètent d’autres produits sur place lors du retrait de commande.

La diversité des canaux devient même un pré-requis pour 57% des consommateurs français qui souhaitent que les pure-players de l’e-commerce ouvrent des magasins physiques.

3. Les obstacles IT d’une logistique omnicanal

L’opportunité du business omnicanal permet certes d’accroitre les revenus de l’entreprise, mais elle impose également un véritable bouleversement en matière de process logistiques face auquel les PME ont des difficultés à faire face.

Outre des problèmes organisationnels, les obstacles logiciels sont également mis en avant par les acteurs du e-commerce, du négoce ou du retail.

Ainsi 41% des PME évoquent la pluralité des outils logiciels comme principal frein.

De même, 30% d’entre elles pointent du doigt le cloisonnement des données et par conséquent la difficulté à faire communiquer les données qui sont dans des formats différents.

Difficile donc pour tous les acteurs de l’entreprise dont ceux de la logistique d’être efficaces et productifs.

4. Les défis du commerce omnicanal pour les commerçants et les négociants

En résumé, les entreprises doivent désormais répondre à la promesse « anytime, anywhere, anydevice » attendue à la fois par les clients particuliers et professionnels qui sont de plus en plus connectés.

Leur premier défi sera donc de coordonner leur stratégie logistique avec leur logique commerciale omnicanal.

Le second sera de faire preuve de réactivité en optimisant et en fluidifiant leurs process logistiques pour gagner en productivité. Par conséquent, le suivi de stock, la préparation et l’acheminement des commandes, ainsi que la gestion des entrepôts deviennent de véritables enjeux pouvant avoir un impact direct sur la pérennité de leurs activités.

Tout ceci ne sera néanmoins possible que si les entreprises disposent d’une visibilité globale et temps réel sur l’ensemble des stocks quel que soit le canal ce qui suppose de pouvoir s’appuyer sur un logiciel de gestion de stock adapté et qui s’interconnecte pourquoi pas avec des outils digitaux de productivité pour gérer les flux logistiques.

VOIR AUSSI | Logiciel Gestion SaaS

Fondamentaux d’un logiciel gestion de stock omnicanal et présentation de 2 solutions qui le complètent

1. Fondamentaux d’un logiciel gestion de stock omnicanal

  • Référentiel unique, centralisé et partagé: l’unicité et la centralisation des données dans le logiciel facilitent leur gestion et leur partage au sein des modules de l’ERP (back office) et pour l’ensemble des canaux de ventes (front office)
  • Vision 360° sur les stocks quel que soit le canal: la gestion de stock omnicanal permet de piloter les niveaux de stocks en tenant compte des données issues de l’ensemble des canaux de ventes (magasins, site e-commerce, marketplace)
  • Mise à jour des données et des flux en temps réel entre le back et le front office: la diffusion paramétrée de l’information sur le niveau de stock des articles entre tous les canaux et la synchronisation des flux (commandes, retours…) permettent des gains très importants en matière de productivité car cela élimine notamment les resaisies sources d’erreurs
  • Ouverture via API pour s’interconnecter avec des applications tierces digitales: un logiciel de gestion de stock ouvert sera enrichi fonctionnellement grâce aux solutions digitales

 

#2 : Exemples de 2 solutions digitales pour compléter un logiciel de gestion de stock omnicanal

WMS (Warehouse Management System)

Le WMS est une solution dédiée à la gestion de l’entrepôt. Il assure une coordination optimale entre les commandes clients et la gestion du stockage et de la distribution des marchandises.

Le WMS permet notamment d’optimiser le déplacement du préparateur de commandes (triangulation) ou les emplacements de chaque produit stocké (slotting), de planifier les préparations de commandes en tenant compte des priorités et des ressources, de donner la vision du stock présent d’un bout à l’autre de la Supply Chain, de donner de la visibilité « temps réel » aux partenaires, clients, donneurs d’ordres et transporteurs…

C’est ainsi toute la chaîne logistique qui bénéficie d’une coordination optimale avec un impact positif direct sur l’expérience d’achat ou client.

TMS (Transport Management System)

.
Le TMS, outil dédié à la gestion du transport propose des fonctionnalités pour:

.

  • L’analyse et l’aide à la décision avec l’optimisation et la conception des schémas de transport, le choix et l’optimisation des fournisseurs sur les critères de coûts et délais, la construction et l’analyse des budgets de transport.
    .
  • La gestion opérationnelle des tournées avec la planification, l’optimisation des chargements et des tournées, la traçabilité des expéditions, la pré-facturation du transport.
    .
  • Le reporting avec la génération automatique de KPI logistiques (respect des délais, taux de remplissage, taux d’occupation, émission CO2).

Fonctionnalités de l’ERP Archipelia pour la gestion de stock omnicanal

Dans un contexte de logistique omnicanal BtoB et/ou BtoC, Archipelia, ERP SaaS dédié au commerce connecté omnicanal des commerçants, négociants et industriels propose une réponse pertinente.
.

POUR LA LOGISTIQUE OMNICANAL:
.

  • Gestion des référentiels (base articles, unités de stock, conditionnement multiple…)
    .
  • Gestion des sites de stockage, des sous-stocks, des zones de stockage et des emplacements
    .
  • Gestion des différents types de stocks (physique, réservé, disponible) et des seuils de stock par article
    .
  • Calcul du besoin net, du réapprovisionnement ou du lancement d’ordres de fabrication
    .
  • Gestion des inventaires  (annuel, tournant, d’initiative…)
    .
  • Traçabilité totale amont et aval et contrôle qualité
    .
  • Gestion des expéditions (bons de transport, étiquette, facturation…) proposant plusieurs modes et adresses de livraisons (relais colis, livraison à domicile…) et gestion des retours clients
    .
  • Tableaux de bord logistiques

POUR LA GESTION DES FLUX LOGISTIQUES : TCBia, application de terminal code-barres en mode connecté ou déconnecté
.

  • Gestion et contrôle des réceptions fournisseurs
    .
  • Gestion et contrôle des réceptions par containers multifournisseurs
    .
  • Saisie des bons de commandes
    .
  • Gestion et validation des bons de préparation
    .
  • Picking avec optimisation du chemin de prélèvement
    .
  • Gestion des inventaires (annuel, tournant, d’initiative, rapide)

Conclusion

Le commerce omnicanal bouleverse la donne, et la logistique est au cœur de cette nouvelle stratégie. Les entreprises doivent repenser leur organisation logistique pour répondre aux attentes de ces nouveaux consom’acteurs de plus en plus exigeants.

Dans ce contexte de transformation, il s’agit non seulement de fidéliser la clientèle existante, mais également d’aller conquérir de nouveaux clients en élargissant sa zone de chalandise ou le profil de ses clients (BtoB / BtoC).

Pour répondre à ces enjeux et conserver une totale maîtrise de leurs coûts, les entreprises doivent se tourner vers des solutions omnicanal qui vont leur permettre d’automatiser la gestion des flux logistiques et d’avoir une visibilité complète et temps réel sur leurs stocks quel que soit le canal. C’est à cette condition qu’elles pourront coordonner efficacement leur stratégie logistique avec leur logique commerciale omnicanal.

Enfin ne perdons pas de vue que la préparation et l’accompagnement au changement sont des facteurs clés pour la réussite de tels projets. Au-delà des spécificités propres à l’organisation et à son mode de fonctionnement, ce sont aussi les habitudes des collaborateurs qu’il convient de prendre en compte pour assurer un engagement total des équipes dans cette nécessaire transformation.

ERP Agroalimentaire: Fonctionnalités & Bénéfices

ERP Agroalimentaire: Fonctionnalités & Bénéfices

Premier secteur industriel français réalisant un chiffre d’affaires de 172 milliards € (INSEE, 2016), l’agroalimentaire est composé d’une multitude d’activités dont les spécificités métiers sont aussi pointues que variées.

Évoluant dans un contexte très concurrentiel, la filière agroalimentaire connaît à ce jour de fortes contraintes qui poussent les entreprises à relever de nombreux défis : normes de sécurité et de traçabilité strictes, développement durable, attentes évolutives des consommateurs, augmentation du prix des matières premières… Ces problématiques ajoutées aux contraintes du secteur obligent les entreprises de l’agroalimentaire à réagir rapidement. Le choix d’un outil de gestion intégré et adapté à leur métier tel que l’ERP est donc essentiel si elles souhaitent rester compétitives et garantir leur potentiel d’innovation, sur un secteur de plus en plus digitalisé.

Quelles sont les caractéristiques de l’ERP agroalimentaire et quels avantages procurent-ils aux PME ?

Qu’est-ce qu’un ERP Agroalimentaire?

Ce logiciel de gestion répond aux besoins métiers des acteurs de l’industrie et du négoce agroalimentaire. Ces solutions de gestion couvrent chacun des flux de l’entreprise et fournissent ainsi une vision 360° de ses processus métiers. De la gestion des achats à la livraison de biens finis, en passant par la gestion de production et la logistique, l’ERP agroalimentaire s’avère être un outil complet, offrant des indicateurs clés qui facilitent la prise de décision des dirigeants.

Généralement, les ERP agroalimentaire répondent aux besoins suivants : .

  • L’automatisation de certaines tâches afin d’améliorer la productivité des collaborateurs
    .
  • La capacité à faire face aux nouvelles attentes des consommateurs et aux exigences du marché (fiabilité, qualité, réactivité, traçabilité…)
    .
  • Le contrôle et la maîtrise totale des stocks (DLC, FIFO…)
    .
  • La gestion fluide et optimisée de tous les canaux de distribution
    .
  • Les échanges automatisés avec les différents prestataires logistiques…

Étudions maintenant en détail les principales fonctionnalités proposées par les éditeurs en réponse à ces besoins.

Vous souhaitez découvrir Archipelia, notre ERP SaaS adapté au secteur agroalimentaire ?

Les fonctionnalités des ERP agroalimentaire

Solutions de gestion globales ou modulaires, voici un panorama des principales fonctionnalités proposées par les éditeurs d’ERP agroalimentaires :

Gestion des achats (intégrée à la gestion commerciale)

Au travers d’une base de données fournisseurs complète et qualifiée, cette fonctionnalité permet aux industries agroalimentaires de maîtriser les coûts, la qualité de leurs achats et leur délai d’approvisionnement qui est un enjeu majeur compte tenu du caractère périssable des produits.

Gestion commerciale (achats, ventes, facturation, relation client)

Intégré à l’ERP, ce module regroupe les informations relatives aux achats, aux ventes, à la facturation et à la gestion des dossiers clients et fournisseurs. . La gestion commerciale propose aux industries agro de multiples fonctionnalités telles que : .

  • La gestion au lot
    .
  • La gestion de pénurie (réapprovisionnement automatique)
    .
  • La traçabilité alimentaire (depuis la réception des matières premières jusqu’à la fabrication des produits finis)
    .
  • Le contrôle du stock en prise de commande et en réservation
    .
  • Le suivi de la relation client (suivi des devis, commandes, historiques d’achats détaillés…).

Gestion de production

La brique de gestion de production génère des ordres de fabrication et assure le suivi des processus de fabrication des produits. Généralement, une fonction de gestion des nomenclatures en mode multi-niveau y est intégrée, offrant la possibilité de décliner et de gérer les produits semi-finis et finis. Les calculs en besoins nets alimentent la planification des ressources (MRP) et en post production les coûts de revient sont calculés et historisés dans le progiciel.

Gestion des stocks

La gestion des stocks est le défi majeur des industries agroalimentaires. La prise en compte de l’ensemble des dates (date limite de consommation, date limite d’utilisation optimale, date limite de vente etc…) est primordiale afin de déstocker les matières ou produits dont la date limite est proche (méthode “FEFO, First Expired First Out” ou “FIFO, First In Firt Out”).

Des indicateurs calculés en temps réel permettent la régulation et l’anticipation des stocks : .

  • Stock actif (ensemble des marchandises arrivées sur zone et utilisées entre deux entrées).
    .
  • Stock moyen (niveau moyen du stock sur une période donnée).
    .
  • Stock de sécurité (stock constitué en vue d’éviter tout problème de rupture ou d’approvisionnement).
    .
  • Taux de service (probabilité de ne pas être en rupture de stock au cours du prochain réapprovisionnement).
    .
  • Taux de rupture (nombre de fois où un produit s’est retrouvé absent des stocks en raison d’une rupture ou d’un approvisionnement défectueux sur une période donnée).
    .
  • Taux de rotation (nombre de fois où l’on doit remplacer le stock au cours d’une période donnée).

.
Ces indicateurs offrent aux entreprises la capacité à réagir rapidement à la saisonnalité, aux tendances de croissance irrégulières et aux renouvellements de gamme de produits.

Parallèlement, en optimisant la gestion de leur entrepôt, les acteurs de l’agroalimentaire maîtrisent davantage son fonctionnement, réduisent les écarts d’inventaires ainsi que les coûts de stockage (gestion en flux tendus), et limitent le délai de traitement des commandes à expédier.

EDI (Echanges de Données Informatisées)

L’EDI est une prérogative pour les acteurs souhaitant collaborer avec la grande distribution. Cette fonction consiste à dématérialiser les échanges avec les GMS, GSA et autres professionnels pour les commandes, les bons de livraisons, les factures…

Traçabilité

Avant d’être une réponse aux crises alimentaires, la traçabilité est la « capacité à retrouver, à travers les étapes de production, de transformation et de distribution, le cheminement de denrées alimentaires ou de substances destinées à être incorporées dans une denrée alimentaire », selon la définition du Parlement européen de 2002 (règlement CE 178/2002).

La traçabilité s’applique au niveau de l’étiquetage des produits finis au travers des codes EAN qui permettent un suivi rapide des mouvements de stock. Par ailleurs, elle peut également être assurée au niveau du colis (gestion en numéro de lot établie des matières premières aux produits finis).

Le contrôle de la traçabilité conduit in fine à l’amélioration de la gestion des stocks, des flux, des processus métiers et permet à terme de gagner en qualité, efficacité, sécurité et productivité.

Transports et logistiques

Cette fonctionnalité assure le suivi en temps réel des mouvements de marchandises et permet d’optimiser les coûts de transport, de calculer la facturation des frais de port sur vente, ou encore de gérer les surtaxes. La gestion des “franco de ports” et des minimums de commande se fait elle aussi automatiquement au niveau du bon de commande et du bon de livraison.

BI & Reporting

La Business Intelligence (reporting décisionnel) a pour rôle d’utiliser les données transitant par le système d’information afin de les exploiter à des fins décisionnelles.

Intégré au sein d’un logiciel ERP, le reporting garantit un suivi des coûts de revient de la fabrication/des achats aux ventes, le calcul des marges sur les coûts réels ou au coût moyen pondéré et de nombreux autres indicateurs clés. Les états statistiques et tableaux de bords sont entièrement paramétrables et peuvent comporter des graphiques personnalisables.

Ainsi, ces tableaux de bord et reporting sont des outils performants pour le contrôle et permettent d’aiguiller les prises de décisions.

Grâce à sa couverture fonctionnelle large, Archipelia s’adapte aux spécificités des différentes filières agroalimentaires de l’opérationnel jusqu’au pilotage. Notre solution permet de piloter et d’automatiser les processus métiers pour ainsi travailler plus efficacement :
.

  • Gestion commerciale : gestion des achats, ventes, facturation, approvisionnement, contrôle et suivi des stocks (DLC, FEFO, FIFO…), édition des étiquetages obligatoires (valeurs nutritionnelles, provenance des produits…), inventaires, algorithmes de réapprovisionnement entièrement paramétrables…
    .
  • Gestion de production : nomenclatures et déclinaisons, gestion des gammes, gestion de la chaîne de production, ordre de fabrication, traçabilité assurée sur toute la chaîne de production…
    .
  • Gestion des stocks et logistique : gestion des emplacements, picking, préparation de commande…
    .
  • Transport : gestion et suivi des containers (Serial Shipping Container Code), frais de transport, frais d’approche, bons de transport…
    .
  • Business Intelligence (BI) : reporting et tableaux de bord entièrement paramétrables
    .
  • Gestion de la relation client : CRM, module Marketing, solution omnicanal BtoBtoC (envois de SMS automatisés)…
Découvrez les autres fonctionnalités de notre ERP SaaS!

Quels sont les avantages d’un ERP agroalimentaire pour PME?

L’ERP agroalimentaire procure de nombreux avantages aux entreprises. Il simplifie les tâches des ressources internes en assurant l’automatisation de nombreux processus métiers. La productivité des entreprises est ainsi accrue et les ressources sont alors à même de se concentrer sur des tâches à valeur ajoutée. L’ERP agro s’avère donc être un outil de gestion intégré capable de prendre en compte les différentes contraintes de ce secteur :

Qualité des produits et pression sur les certifications (IFS, BRC, ISO…) : les exigences des consommateurs en matière de santé, de traçabilité, de qualité et de transparence ne cessent de croître d’année en année

Produits à caractère périssable : contrainte vis à vis de la date limite de conservation qui induit une gestion des stocks et une distribution performante afin de maximiser le temps imparti pour la consommation des produits

Logistique complexe : certaines activités induisent l’emploi de moyens spécifiques pour la conservation et l’acheminement de certains produits.

Concurrence croissante en provenance des pays émergents mais aussi des pays voisins (Espagne, Maroc…)

Les bénéfices d’Archipelia pour les industries agroalimentaires

De par sa largeur fonctionnelle et sa capacité à s’interconnecter avec les meilleures applications internet du marché, Archipelia a su convaincre plusieurs références de l’industrie agroalimentaire à revoir leur système d’information en optant pour notre ERP SaaS développé nativement en langage web, véritable progiciel de gestion agile et innovant.

Cas Client

Van Den Casteele, fabricant et distributeur de gâteaux glacés artisanaux, a souhaité changer son système d’information géré jusqu’alors en silo pour une solution centralisant ses commandes classiques et sur-mesure, et intégrant toutes ses nomenclatures. L’enjeu pour l’entreprise était alors d’externaliser la gestion de son parc informatique pour se concentrer sur les tâches vectrices de croissance grâce à un outil proposant des fonctionnalités intégrant l’ensemble de son activité : production, négoce, e-commerce et retail.

Archipelia a été préférée aux solutions Best of Breed et aux logiciels Open Source :

Solution intégrée qui couvre l’ensemble des flux et offre une vision 360° des processus métiers.

Attractivité du modèle SaaS : accès aux données en multi-sites, infrastructures externalisées, sécurisation des données.

Solution orientée relation client : avis de réception des commandes envoyés par SMS, dématérialisation via EDI pour les clients BtoB

Solution omnicanal : gestion des points de ventes, e-commerce BtoB et BtoC, click and collect.

La société est aujourd’hui implantée dans 12 villes du Nord et a ouvert son site e-commerce. Elle souhaite désormais poursuivre son expansion au-delà de la région Hauts-de-France.

Vous souhaitez en savoir plus sur Van Den Casteele ?

ERP SaaS VS ERP Cloud : quelle différence ?

Qualité, traçabilité, concurrence…
.

Qualité, traçabilité, concurrence : le devenir des acteurs de l’agroalimentaire est impacté par l’apparition de nouvelles contraintes et de normes strictes, qui les forcent à être de plus en plus réactifs. Pour faire face à ces changements, ils doivent se doter d’un logiciel de gestion intégré et agile, capable de suivre leur évolution sur un marché en constant changement.

Grâce à ses multiples fonctionnalités et aux automatismes qu’il génère, l’ERP agroalimentaire aide donc les entreprises à se concentrer sur leur métier afin d’apporter un service maximal à leurs clients. L’essor du numérique et l’intégration de services digitaux permettent d’améliorer leur performance logistique et les aide à répondre favorablement aux nouveaux modes de consommation et de distribution. Afin de tirer parti du digital et d’en faire une véritable source de croissance, les entreprises de l’agroalimentaire doivent se tourner vers des solutions de gestion intégrées, évolutives et innovantes : l’implémentation d’un ERP SaaS semble ainsi s’imposer comme la solution idéale pour mener à bien leur transition numérique.